Qu’est ce que le cancer du foie ?

Le foie est le plus gros des organes du corps, il est dans la cavité abdominale mais est situé en arrière des cotes à droite. Le foie est constitué de 2 lobes. Un lobe droit fait de 6 segments et un lobe gauche fait 2.segments. Le foie stocke du glucose (sucre), il contribue à la coagulation, à la digestion (suc biliaire) et à l’épuration du sang. Il est donc indispensable à la vie.

Les cancers du foie sont de deux types. Il existe les tumeurs primitives du foie, bénignes ou malignes (cancer) et les tumeurs secondaires (métastases).

Les tumeurs primitives bénignes du foie imposent rarement une chirurgie hépatique. Il y a les kystes, les angiomes, les adénomes et les hyperplasies nodulaires et focales du foie (HNF).
Cependant Une exérèse peut être discutée en cas de tumeurs gênantes (liée à sa taille, douleurs, compression des organes de voisinages et risque hémorragique) ou posant un doute diagnostic avec une tumeur bénigne pouvant éventuellement dégénérer en cancer (adénome hépatique).

Les tumeurs primitives cancéreuses sont soit d’origine biliaire (cholangiocarcinome intra hépatique ou extrahépatique), soit d’origine parenchymateuse (carcinome hépato cellulaire). Le traitement principal est chirurgical. Un bilan radiologique complet doit permettre de définir si la résection chirurgicale est  légitime ou non.
Dans certains cas (carcinome hépatocellulaire avec cirrhose), d’autres alternatives sont possibles et seront discuter en réunion multidisciplinaire (traitement médical par chimiothérapie par voie orale : comprimé ; traitement percutané : radiofréquence ou transplantation).

Les tumeurs secondaires sont les métastases hépatiques. Le cancer d’origine est principalement le cancer colorectal. D’autres cancers peuvent donner des métastases hépatiques (pancréas, sein, estomac, …)
En cas de cancer colorectal, une chirurgie doit toujours être discutée car elle permet le plus grand taux de guérison. Avant une chirurgie hépatique pour métastases, une chimiothérapie est le plus souvent effectuée (chimiothérapie néoadjuvante). L’objectif de cette chimiothérapie est de rendre le geste plus simple et permet de traiter la maladie microscopique. Après l’intervention, une chimiothérapie dite adjuvante est indiquée pour diminuer le taux de rechute. Dans les autres cancers, la chirurgie d’exérèse des métastases hépatiques est parfois discutée.